Accueil




Le comté de Hainaut.

"Force est de reconnaître que les héraldistes sont eux-mêmes en grande partie responsables de la méconnaissance dans laquelle on tient leur discipline. A cet égard l'histoire des manuels et traités du blason composés du XVIIIe au XXe siècle se révèle fort instructive. Rares sont parmi ces ouvrages ceux qui s'efforcent de proposer des règles de critique et des principes d'analyse qui mettent l'étude des armoiries au service de la recherche historique et archéologique. Tous, ou presque, s'enferment dans une héraldique théorique, normative, située hors du temps et de l'espace. L'histoire des armoiries y disparait derrière l'interminable et inutile énoncé des termes, figures et règles du blason, dont la plupart ne sont qu'un jeu de l'esprit et ne correspondent à aucune réalité armoriale [...].
A cette carence des ouvrages spécialisés s'est souvent ajoutée la personnalité des héraldistes. Bon nombre d'entre eux ne sont venus à l'héraldique que par le biais de recherches généalogiques ou de vanités nobiliaires. D'autres, moins nombreux mais plus spécieux, n'ont recherché dans les armoiries que de mystérieux symboles et les traces prétendues d'un langage sacré
Entre les marchands d'ancêtres et les amateurs d'hermétisme, rares ont été les héraldistes qui ont essayé de faire oeuvre d'historien."
[Michel Pastoureau - Traité d'héraldique - Introduction (pg 11 et 12) - Grands manuels Picard - 1979.]

Le présent site, mis en ligne le 23 avril 2010, s'efforcera de répondre aux préoccupations du professeur Pastoureau.
Il ambitionne d'offrir une approche historique originale de l'ancien comté de Hainaut par le prisme d'une analyse critique de son patrimoine héraldique et se définit en tant que mémoire de ce dernier.
Le patrimoine immobilier, les manuscrits anciens et les oeuvres picturales constitueront des matériaux de choix pour notre étude.

Le Fichier du patrimoine constituera la partie essentielle et la plus originale du site.

Nous aborderons également une discipline antérieure à la science héraldique, qui lui servit de fondement : la sigillographie (du latin sigillum : sceau) ou sphragistique (du grec sphragis : sceau).

Mémoire du Patrimoine Héraldique Hainuyer a promu l'importante manifestation culturelle qui eut lieu, dans le chef-lieu du Hainaut, en 2015, année durant laquelle la ville de Mons fut Capitale Européenne de la Culture.


Mons - Collégiale Ste-Waudru - Détail d'un vitrail.



Avertissement - droits d’auteur

Nous attirons l’attention du lecteur sur le fait que la législation relative aux droits d’auteur est applicable aux études et fichiers figurant sur le site www.heraldic-hainaut.net .

Nous rappelons que quiconque utilise une œuvre protégée par le droit d’auteur, que ce soit pour la reproduire même partiellement, l’exécuter en public, la communiquer au public par télécommunication ou tout autre moyen, ou encore pour la modifier de quelque façon que ce soit, sans l’autorisation de l’auteur ou du titulaire du droit d’auteur, commet une violation du droit d’auteur. Cette infraction peut avoir trait aussi bien à une œuvre sur un support conventionnel ou analogique (livre, bande sonore, vidéocassette, etc.) qu’à une œuvre sur un support numérique (cédérom, disquette, disque dur, etc.) ou accessible sur Internet.

Loi sur les droits d'auteur du 30 juin 1994
Loi 30/06/94 relative aux programmes d'ordinateur
Loi relative à la protection juridique des bases de données du 31/08/98